Comment faire pour retrouver l’estime de soi ?

Estime de soi

Dans la vie, on passe tous par des moments d’insatisfaction soit par rapport à son identité, soit par rapport ses occupations. Cependant, certaines personnes en arrivent à penser qu’elles ne valent rien et qu’elles ne sont bonnes à rien. Bref, elles en arrivent à perdre leur estime de soi. Cette dernière est pourtant vitale, autant pour une réussite professionnelle que pour une réussite personnelle. Comment donc retrouver cette estime ?

Apprendre à se connaître soi-même

Avant de tisser des relations avec autrui, le premier réflexe est tout d’abord de cerner sa personnalité et tout ce qui fait son identité. Il s’agit, en effet, de la seule manière de lui témoigner respect et confiance. Ce genre de pratique devrait commencer par soi vu que pour s’estimer, pour se respecter et pour avoir confiance en soi, il faut d’abord se connaître et se comprendre. Dans ce sens, il est très important de prendre un moment pour énumérer tout ce qu’il y a d’important dans sa vie : argent, carrière, famille, don, … et de penser à ce que sa vie serait si ces choses venaient à disparaître. Cette opération permettra de reprendre conscience de ses objectifs mais surtout de la place que l’on occupe dans le monde. Il est aussi important de bien connaître ses sentiments, notamment ceux qui bloquent son estime de soi. Pour cela, un soutien psychologique peut s’avérer très efficace. Pour plus de détails, voir ce site psychologue-jambes.be.

Apprendre à dire non

Par extension, la connaissance de ses sentiments et de ses valeurs peut amener à se rendre compte de ses forces et de ses faiblesses. Par ailleurs, il est obligatoire de décider de dire non à tout ce qui pourrait constituer un blocage. En d’autres termes, il faudrait apprendre à dire non à ses faiblesses. Il en est de même pour toute autre circonstance qui empêcherait l’estime de soi de prendre place, ou encore, qui en a induit la perte. Pour commencer, il est nécessaire de se trouver un moyen de passer outre le regard des autres et la peur d’être critiqué. Pour que cela réussisse, il convient de prendre conscience de tous les impacts négatifs qu’il pourrait y avoir si cette décision n’était pas prise et de penser aux bienfaits qu’elle procurera dans le quotidien. Remarquons que dire non ne signifie pas fuir devant les obstacles ou les éviter mais bien les accepter et les affronter.

Apprendre à bien vivre

Pour bien vivre, il est important d’apprendre ce que c’est que de vivre pleinement dans le moment présent. En effet, ne pas arrêter de ressasser le passé ou n’avoir de cesse de penser à l’avenir ne fait qu’augmenter ses doutes et son sentiment d’insatisfaction. Il faudrait se faire plaisir, faire un break, plus pratiquer ce qui crée le bien-être. Il est aussi important d’apprendre à être responsable dans sa vie : réagir et éviter de rejeter ses fautes et ses échecs sur les autres. Ce genre d’attitude n’aide, en effet, en rien à l’acceptation de soi. En revanche, il convient de se trouver une certaine flexibilité en fonction de la connaissance de ses limites et de ses capacités. L’erreur est humaine, il ne sert à rien de se culpabiliser et de se croire inutile au moindre échec. D’ailleurs, l’objectif de vie, pour garder son estime de soi, n’est pas d’être le meilleur mais d’être sûr d’avoir fourni le meilleur de soi en toutes circonstances.

Laisser un commentaire