Cinq grandes étapes à suivre pour changer de vie

changer de vie

On entend très souvent des gens se plaindre de leur vie actuelle, de leur travail, de leur conjoint, etc. Parfois, ce n’est pas l’audace qui manque, mais une guide qui va aider à retracer sa route. Les 5 grandes lignes qui vont suivre sont inspirantes et peuvent aider à passer ce cap.

1. Faire le bilan de sa vie

On peut procéder par une liste de ce qu’on aime contre ce qu’on n’aime pas. Cela concerne tous les aspects de la vie. La méthode de Level 10 life ou roue de la vie est aussi une bonne alternative. C’est une roue sur laquelle on met une note sur les différents domaines de la vie.

En outre, il est important de s’accorder du temps lors du dressage de la liste. On privilégiera le calme pour bien se concentrer. Il faut être honnête avec soi-même dans les réponses. C’est cliché, mais la plupart du temps, on se voile la face pour une raison ou une autre.

2. Se fixer des objectifs

A la suite de la liste, on réalise les choses qu’on aime, mais qu’on n’a pas réalisées. C’est le moment de faire un plan et des actions pour se rapprocher de ces objectifs. Il est conseillé de les hiérarchiser et les définir dans le temps.

Inutile de changer de vie si l’on ne sait même pas où est ce qu’on veut aller. C’est comme se perdre sans avoir une direction précise. On l’aura compris, c’est une perte de temps et d’énergie. Surtout, il faut être le plus précis possible.

3. Reprogrammer le cerveau

Les pensées négatives et pessimistes sont les ennemies d’une vie sereine. Il faut les bannir à jamais. Au contraire, il faut nourrir un esprit plus ouvert et positif en lisant, en côtoyant des personnes inspirantes, en restant fidèle à soi-même pour booster la confiance en soi.

Commencer par changer les petites habitudes de tous les jours. Se lever tôt, par exemple, s’avère favorable au cerveau et au physique. Cela peut également optimiser la gestion du temps. D’ailleurs, une bonne organisation réduit le stress.

4. Non à la procrastination

Un changement nécessite une action. Il faut laisser les excuses bidon et se mettre au travail. En plus, bien s’assurer que toutes les actions rapprochent les objectifs. On doit aussi oublier la perfection, car c’est la progression qui compte.

En plus, tout remettre à une autre fois provoque un sentiment de culpabilité qui réduit la confiance en soi. Pourtant, il faut cette confiance pour avancer et tenir fort face aux éventuelles difficultés au fil du chemin.

5. Cultiver la patience

Il importe de rappeler qu’un changement est un processus qui prend du temps. En effet, ce n’est pas facile d’écarter des habitudes déjà marquées, ou les personnes. C’est une grande décision et les grandes réalisations requièrent du temps.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier de profiter de chaque instant qui passe, de chaque progrès qui se fait. Ces petites victoires servent d’essence pour gagner la grande bataille. Pour ne pas perdre de vue l’objectif ultime, il est conseillé de l’imprimer et de l’accrocher là où on passe souvent.

Laisser un commentaire